En mettant en regard deux très belles pages inspirées par le texte très ancien du Stabat Mater, le programme de ce concert vous fera vivre un parcours esthétique italien qui vous mènera du baroque flamboyant à l'orée du classicisme viennois. Et pour cause… ! Vienne, au XVIIIème siècle, devint cette capitale de la musique qui sut attirer les plus grands artistes italiens. Ce fut le cas pour Antonio Caldara (1670-1736) comme pour Tommaso Traetta (1727-1779) et ce sera l'occasion de découvrir une fort belle œuvre de ce dernier compositeur, totalement ignorée du grand public. Il faut dire que l'on connaît encore fort mal ce musicien, élève de Porpora et de Durante à Naples, et qui pourtant, dans le domaine de l'opéra, sut opérer une jonction entre l'art de Rameau et ceux de Gluck ou de Mozart. Vous pourrez entendre que sa musique sacrée n'est pas en reste d'invention pour ouvrir de nouveaux horizons.

Ensemble Aria Voce et Lachrimae Consort

Direction : Philippe Le Corf

Dimanche 6 juin à 18 h

Eglise Saint Martin du Cellier

Entrée libre

Durée : 1h15

Réservations possibles au 02 40 25 40 18